• 076-592 09 61
  • info@renegis.ch

Habitat du hérisson

Aménager un habitat pour hérisson dans son jardin peut être d’une grande aide pour eux. En effet, le hérisson est un animal très vulnérable. Il est d’autant plus menacé durant l’hiver, il doit préparer au mieux son hibernation s’il veut survivre.

Le choix du lieu d’habitation du hérisson

Avant de s’atteler à la tâche d’accueillir le hérisson dans notre jardin, il est important de savoir comment, dans la nature, il construit son nid.
Le hérisson choisit sa zone de vie en fonction de deux critères : l’existence d’abris naturels (haies, buissons, tas de bois) et la présence de nourriture. Le hérisson s’installe donc dans les zones forestières, agricoles, les prairies, les lisières de forêts, les terres cultivées, et les jardins.
Une fois que le hérisson décide du lieu de nidification, il y apporte tout le matériel nécessaire à la construction. Il a alors besoin de feuilles mortes, d’herbes, des fougères… Les feuilles sont idéales car étanches. Le hérisson les empile en formant un gros tas faisant à peu près cinquante centimètres de large, il les imbrique ensuite dans une structure suffisamment solide.
Après cela, le mammifère creuse l’intérieur en effectuant des mouvements de rotations, c’est ainsi que les murs sont créés, ceux-ci font alors environ quinze centimètres d’épaisseur, le nid du hérisson est ainsi accessible via un petit tunnel.
Les tas de feuilles ont pour grand rôle de protéger au maximum le hérisson de la température extérieure, qu’il fasse très chaud ou très froid. La température ambiante sera toujours entre 1 et 5° C.
La construction du nid s’effectue pour les femelles durant plusieurs jours avant la naissance de ses bébés hérissons. Les jeunes hérissons le font durant l’automne pour préparer l’hibernation durant l’hiver.
L’habitat du hérisson est très important car il y reste 100% de son temps durant l’hibernation et 75% de son temps le reste de l’année.
Mais aujourd’hui son habitat est menacé par les constructions des hommes, l’agriculture intensive et l’utilisation massive de pesticides. Il a de plus en plus de mal à trouver refuge, pour causes, la disparition des haies et arbres creux, la disparition des espaces verts. Voilà pourquoi il se rapproche un peu plus des agglomérations.
Nombreuses sont les personnes qui sont effrayés par les hérissons. Certaines personnes essayent même de s’en débarrasser. Ils ne savent pas que leur présence est une aubaine.
En effet ce petit animal insectivore doit être perçu comme un allié du jardinier, étant donné qu’il se nourrit de tous les ravageurs du jardin tels que les limaces, les vers, les jeunes escargots, les larves de hannetons, les chenilles de noctuelles, et pour terminer il peut même se charger volontiers des petits rongeurs. Le hérisson établit son habitat la plupart du temps sous les buissons épais, entre les racines des arbres creux ou dans la végétation herbacée.